Le réseau n'est pas un kleenex que l'on jette après usage !

Le réseau n'est pas un kleenex que l'on jette après usage !


Evidemment, dès que l'on évoque la recherche d'emploi, la première chose que nous déclamons, nous, professionnels de l'accompagnement en transition, c'est :


"Activez votre réseau !!"

En quoi est-ce essentiel ?
Selon Hervé Bommelaer, spécialiste incontesté de la recherche d'emploi, "les job boards, les cabinets de recrutement et les chasseurs de têtes ne couvrent que 20% des postes à pourvoir. Pour avoir accès au marché caché de l'emploi, aux fameux 80% de postes qui ne font l'objet d'aucune communication, le Réseau est, et reste, le moyen le plus efficace".


Petit rappel sur ce qu'est le réseau.
Il s'agit de l'ensemble des personnes qui constituent votre entourage, 
aussi bien dans votre sphère personnelle que professionnelle : 
amis, famille, collègues, sous-traitants, clients,...

Pourquoi est-ce utile ?
Le réseau se construit sur la base de la recommandation, et c'est ce qui en fait toute sa force. Tout le monde sait que l'on fait plus spontanément confiance à une personne que l'on connaît, ou que l'une de nos connaissances connaît. Rappelez-vous la dernière fois que vous avez cherché un dentiste, un plombier ou un bon restaurant pour inviter votre conjoint...
La finalité, donc, est la mise en relation. Mais pas uniquement. Ou en tous cas, si votre seule finalité dans le fait de solliciter votre réseau est que la personne rencontrée vous propose un poste, vous risquez d'être déçu.

Voyez un peu plus loin que le bout de votre nez (votre besoin urgent de trouver un job) et ne restez pas centré sur votre nombril (j'ai besoin d'un job !).

Et si la démarche réseau était plus que contacter 
une vague connaissance en espérant que cette personne 
vous trouve dans la semaine le poste de vos rêves ??!!

Entreprendre une démarche réseau, c'est aller à la rencontre de l'autre, découvrir, comprendre, investiguer, entrevoir des possibilités inenvisagées précédemment. C'est sortir de votre cadre et avancer. Dès que vous rencontrez une personne de votre réseau, vous êtes susceptible de découvrir une activité, de mieux appréhender un secteur, d'obtenir le nom d'une société que vous ne connaissiez pas.
L'échange de professionnel à professionnel qui s'instaure est inspirant.
Mener une démarche réseau, c'est sortir de chez vous pour élargir votre horizon et ainsi faire vos propres liens, vos propres découvertes et vous mettre en position de faire vos propres choix.
C'est enfin être ouvert à l'inconnu ou à l'inattendu et apprendre...sur vous, sur une société, sur un secteur d'activité ou une zone géographique par exemple.

Alors quand on sait que la démarche réseau c'est s'enrichir et être ouvert aux opportunités, et bien on dit 

MERCI !!

Vous trouverez partout sur internet de nombreux conseils tout à fait pertinents pour que vous puissiez passer à l'action et développer efficacement votre réseau.
Mais il manque le plus souvent un élément. On a l'impression qu'une fois que les rendez-vous sont pris, le succès est à la clé et que l'on n'a plus besoin de s'attarder sur le reste.

Sauf que c'est là une grosse erreur !

Et oui, on a tendance à penser le réseau comme un outil parmi tant d'autres pour accéder à l'emploi. L'habitude est de se positionner en consommateur.

Sauf que le réseau n'est pas un kleenex.

"Après tout on vit l'époque du kleenex.
On fait avec les gens comme avec les mouchoirs,
on froisse après usage, on jette, on en prend un autre,
on se mouche, on froisse, on jette."
Ray Bradbury - Farenheit 451

Vous avez fait le plus dur : nouer, tisser des liens, distribuer vos CV, cartes de visite. Alors conservez le fruit de votre travail, cultivez-le, et ne le jetez pas dès le premier objectif atteint. Ce qui se passe après votre "RDV réseau" est au moins aussi important que ce que vous avez entrepris avant pour l'obtenir.
Or l'expérience prouve que 90 % des personnes oublient "l'après". Qui n'a pas déjà vécu le fait d'apprendre par une voie détournée que le conseil donné quelques mois plus tôt a été décisif dans la réflexion menée par la personne rencontrée ?! Quelle déception ! Et quelle satisfaction et joie cela aurait été d'en être informé, et éventuellement remercié, directement par la personne concernée !

Ne soyez pas qu'un consommateur. Vivez la démarche réseau.

Nous y voilà. Le réseau s'entretient paraît-il. Oui, mais encore faut-il être poli. Dire "merci", courtoisie élémentaire, mais qui bizarrement s'oublie une fois la porte du bureau passée et l'information obtenue.

A l'heure où l'on parle tous du besoin de reconnaissance, voici un bon moyen d'en donner de la reconnaissance. Pas besoin d'être manager pour cela ! Quelle belle reconnaissance de recevoir un message des mois plus tard de la part d'une personne à qui l'on a consacré une heure de son temps et qui vous raconte ce qui s'est passé pour elle après ce RDV, comment son projet professionnel a pris forme. Recevoir ce message nous permet de nous sentir utile. A l'heure où l'on se trouve tous en quête de sens, voici un acte qui participe au sentiment d'utilité.

Cet acte de reconnaissance, cette gratitude sont des éléments clés de la construction pérenne de votre réseau. C'est à partir de ce moment là, quand l'échange devient réciproque, que l'on sort de la pensée consommatrice.
Le réseau se construit sur la générosité et la réciprocité, il est fondé sur la relation et sur l'échange. Il n'est pas unidirectionnel, et vous serez sans doute amené à être sollicité à votre tour.
Enfin, n'oubliez pas que le réseau a bonne mémoire. Or vous pourriez avoir besoin de recontacter une personne rencontrée précédemment.

Alors cultivez, entretenez. Vous ne savez pas exactement quelle sera la récolte, mais le temps vous offrira de l'inattendu, du plaisir, de l'enrichissement.


Violaine Bô
Le 19 octobre 2018








Posts les plus consultés de ce blog

Et si le CDI n'était plus le Graal ?

5 bonnes raisons de partir en chasse !